Stationnement autorisé

Herbicyclage et feuillicyclage

Urbanisme et environnement

Herbicyclage

L'herbicyclage... qu'est-ce que c'est?

L’herbicyclage c’est l’action de laisser la pelouse tondue au sol. Plus besoin de ramasser ni d’ensacher !

Quels sont les avantages de l'herbicyclage?

L’herbicyclage apporte son lot d’avantages :

  • Améliore la qualité de votre pelouse et sa résistance aux maladies ;
  • Fournit un engrais naturel à la pelouse ;
  • Nécessite moins d’arrosage puisque les résidus de tonte contiennent 80 % d’eau ;
  • Réduit votre facture d’entretien de pelouse : l’herbe coupée est un apport nutritif gratuit et riche en azote ;
  • Réduction des gaz à effet de serre associés à l’enfouissement et/ou transport, donc par le fait même, votre empreinte écologique ;
  • Permet de sauver du temps en évitant le ramassage et la préparation de sacs. On économise 35 minutes, en moyenne, par période de tonte en laissant l’herbe au sol.

Conseils pour entretenir la pelouse?

  • Tondre la pelouse régulièrement ;
  • Ne pas couper plus du tiers de la longueur de l’herbe à la fois ;
  • Lors des premières et dernières coupes de la saison, le gazon doit être coupé à 5 cm (2 pouces) ;
  • En été, maintenir la hauteur de coupe entre 6,5 et 8 cm (environ 3 pouces) ;
  • Éviter de tondre pendant une canicule ou une période de sécheresse.

Quelques mythes au sujet de l'herbicyclage

« L’herbe tondue finit par former une couverture de chaume qui nuit à la pelouse. »

Réalité :
Le chaume est le résultat d’une croissance anormalement rapide des racines et autres tissus végétaux provoquée par une fertilisation et un arrosage inadéquats. Si la couche de chaume dépasse 1,5 cm, un bon râtelage éliminera la majeure partie du chaume.

« Les rognures laissées au sol causent des dégâts à la pelouse. »

Réalité :
C’est seulement lorsqu’on coupe une trop grande partie de la plante en une seule fois qu’on risque de laisser trop de débris au sol. Ceci aura pour effet d’étouffer la pelouse. Un truc est de ne jamais couper plus du tiers de la pelouse à la fois.

« Je vais retrouver du gazon partout dans la maison et dans la piscine si je pratique l’herbicyclage à la maison. »

Réalité :
L’herbe tondue se décompose rapidement et disparaît en un ou deux jours. Un truc est de tondre tard dans la journée pour donner du temps aux rognures de sécher et de disparaître durant la nuit.

Feuillicyclage

Le feuillicyclage... qu'est-ce que c'est?

Le feuillicyclage c’est l’action de recycler les feuilles mortes en les tondant et en les laissant au sol!  

Quels sont les avantages du feuillicyclage?

Tout comme l’herbicyclage, le feuillicyclage apporte son lot d’avantages :

  • Bénéfique pour l’environnement tant sur le plan de la réduction des gaz à effet de serre que sur le plan agronomique ;
  • Facile à adopter et permet une économie du temps d’entretien ;
  • Meilleure résistance de la pelouse à la sécheresse et aux maladies.

De plus, le feuillicyclage et l’herbicyclage permettent de diminuer :

  • la quantité de matières organiques à traiter par la municipalité, donc réduction des coûts liés à la collecte des résidus verts, au compostage et à l’incinération par la municipalité ;
  • la consommation de sacs de plastique ;
  • l’utilisation d’engrais ;
  • le nombre de camions sur la route et, par conséquent, les émissions de gaz à effet de serre.

Comment feuillicycler?

  • Passez la tondeuse sur les feuilles sèches, dès qu’elles commencent à tomber ;
  • Tondez les feuilles fréquemment. Si trop de feuilles s’accumulent sur le terrain, cela pourrait endommager le gazon en l’étouffant. Veillez à ne pas laisser trop de feuilles non broyées ;
  • Réduisez la hauteur des dernières tontes de pelouse de la saison, à 5 centimètres ;
  • Utilisez idéalement une tondeuse-déchiqueteuse.

Attention!

Y a-t-il un ou des érables sur votre terrain dont les feuilles portent des taches noires?

Si oui, il s’agit sûrement de la tache goudronneuse, qui affecte principalement les érables de Norvège.

Dans ce cas, il vaut mieux ne pas pratiquer le feuillicyclage pour éviter la propagation du champignon qui cause la maladie.

Utilisez plutôt la collecte des résidus verts.

Quoi faire avec les surplus de feuilles?

Si vous avez trop de feuilles pour pratiquer uniquement le feuillicyclage, d’autres avenues sont intéressantes :

  • Déposez des feuilles déchiquetées dans les plates-bandes : elles fourniront une protection hivernale et de la nourriture aux plantes. Attendez toutefois à la fin de l’automne, lorsque les plantes sont en période de dormance.
  • Faites de même dans votre espace potager et le couvrir entièrement de feuilles mortes déchiquetées. Le sol n’aime pas être dénudé, car il risque d’être compacté sous l’effet de la neige et de la pluie. Si les feuilles ont tendance à s’envoler, placez un filet, un grillage ou un géotextile par-dessus.

Dans les deux cas, au printemps, vous pouvez laisser les feuilles en place : elles se décomposeront progressivement.

  • Utilisez une portion de feuilles mortes dans votre composteur domestique. La proportion idéale est de deux parts de feuilles pour une part de matières vertes.
  • Astuce : entreposez des sacs de feuilles à l’automne et les mettre dans le composteur au printemps suivant!
  • En dernier recours, si vous avez encore trop de feuilles, déposez les dans des sacs de papier compostables et mettez les au bord de la rue pour la collecte des résidus verts.

Utilisez le champ suivant pour effectuer une recherche sur ce site :

Utilisez le champ suivant pour effectuer une recherche sur ce site :