Le 24 h de PAUSE – Édition famille : le 22 mai, on met les écrans de côté!

Montréal, le 2 mai 2022 – Forte du succès de la première édition, PAUSE invite à nouveau cette année les familles des quatre coins du Québec à vivre une expérience de déconnexion le dimanche 22 mai : le 24 h de PAUSE. Petits et grands sont invités à laisser les écrans de côté (télé, ordinateur, tablette, cellulaire) à des fins de loisirs pendant une journée complète. Une belle occasion de passer du temps ensemble et de se créer des souvenirs de famille durant cette longue fin de semaine de mai! L’inscription se fait à Pausetonécran.com/inscription/.

Savoir « pauser » les écrans

Dans notre monde hyperconnecté, une utilisation équilibrée d’Internet passe par un usage plus conscient des écrans et par notre habileté à les mettre sur « pause » régulièrement… pour notre bien-être et nos relations! Et cela est particulièrement important pour les familles qui sont plus branchées que jamais, dans lesquelles parents et enfants sont trop souvent « seuls ensemble » dans la maison, chacun derrière son écran. Le 24 h de PAUSE – Édition famille est une excuse sympathique pour demander à tous de délaisser les écrans pendant une journée, question de savourer le plaisir d’être ensemble.

« J’invite toutes les familles à profiter de cette activité pour réfléchir à leur utilisation quotidienne des écrans et à prendre conscience de la qualité des moments de déconnexion familiale. Il s’agit d’une belle occasion pour réellement passer du temps ensemble, et privilégier des activités favorisant davantage le développement et la santé des jeunes. Notre gouvernement est d’ailleurs mobilisé à mieux soutenir les familles à cet égard. Plusieurs actions en ce sens seront déployées dans le cadre de la Stratégie québécoise sur l’utilisation des écrans et la santé des jeunes, laquelle sera dévoilée sous peu », a déclaré le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Lionel Carmant.

Vers un usage plus conscient des écrans

À la suite de l’événement de l’an dernier, plusieurs participants ont répondu, au nom de leur famille, à un court sondage permettant d’effectuer un retour sur leur expérience de déconnexion. Parmi les grands constats, il y a celui-ci : près de 60 % des répondants ont remarqué qu’ils utilisaient leurs écrans par automatisme. Cela démontre bien l’importance d’encourager les gens à développer l’habitude de se connecter à la techno de façon plus réfléchie. « Un usage plus conscient est avant tout un usage sur lequel nous avons le contrôle et qui nous fait du bien, qui nous satisfait. C’est un usage qui nous apporte du positif tant sur le plan relationnel que personnel et que dans nos apprentissages, et qui ne nous procure pas cette sensation de vide ou de malaise une fois les écrans posés », explique Mme Caroline Fitzpatrick, professeure agrégée au Département de l’enseignement au préscolaire et au primaire à l’Université de Sherbrooke et membre du comité d’experts de PAUSE.

Du soutien et un grand prix

« Pour participer au 24 h de PAUSE, pas besoin de se mettre de la pression ni de planifier un programme à tout casser », insiste Julie Mayer, coordonnatrice de la campagne sociétale PAUSE – volet familles. À chaque famille de choisir le style qui lui convient : journée mollo à la maison avec des activités simples, visite de certains points d’intérêt de sa municipalité ou encore sortie en plein air planifiée avec une autre famille.

« Plusieurs outils sont aussi mis à la disposition des parents pour les aider à se préparer à leur journée de déconnexion, soit sous forme de courriels ou encore sur le site Pausetonécran.com. La beauté de ces outils, c’est qu’ils sont réutilisables à tout moment dans l’année lorsqu’une pause s’imposera de nouveau », ajoute Mme Mayer.

Et pour se motiver encore plus, les familles participantes courent la chance de gagner un grand prix d’une valeur de 2 500 $ en cartes-cadeaux du réseau Ôrigine artisans hôteliers.

À propos de PAUSE

PAUSE fait la promotion d’une utilisation équilibrée d’Internet afin de prévenir les risques liés à l’hyperconnectivité tout en profitant des avantages de la techno. Cette initiative invite les jeunes adultes, les enfants et leurs parents à avoir un usage plus conscient des écrans et à se déconnecter régulièrement. PAUSE est réalisée par Capsana, avec le soutien du gouvernement du Québec ainsi que la collaboration d’un comité d’experts et d’un réseau d’appuis. Pour en savoir plus, visitez Pausetonécran.com.

À propos de Capsana

Capsana est une organisation à vocation sociale détenue par la Fondation ÉPIC, qui est liée à l’Institut de Cardiologie de Montréal, et par la Fondation PSI. Sa mission est d’aider les individus à devenir acteurs de leur santé. Pour en savoir plus, visitez capsana.ca.

– 30 –

Source et renseignements :

Pausetonécran.com | facebook.com/Pausetonécran | instagram.com/Pausetonécran | capsana.ca | @equipeCapsana

Annie Robitaille – Chargée de projets
annie.robitaille@citoyen.com
514 715-6062

Service des communications
Municipalité de McMasterville
info@mcmasterville.ca
450 467-3580

Utilisez le champ suivant pour effectuer une recherche sur ce site :

Utilisez le champ suivant pour effectuer une recherche sur ce site :